Le GIHVA

25 ans bientôt ! Notre association a pris ses marques et a mené à bien bon nombre de ses projets.

Nous sommes très heureux de vous présenter dans les pages qui vont suivre nos activités et celles de nos adhérents...

Nos zones d’activités se développent et nos adhérents ont besoin de s’y sentir bien. Nous essayons d’être à l’écoute des besoins de chacun et d’apporter des solutions aux problèmes communs.

Nos lieux de travail doivent être accueillants, nous essayons d’y participer en créant des liens entre adhérents. Nos réunions, rencontres, différentes actions nous permettent de nouer et d’entretenir entre nous des relations de bon voisinage d’abord, commerciales parfois par la suite et voire d’amitié plus tard.

Nos entreprises doivent trouver sur place les infrastructures et les équipements qui facilitent activités et vies professionnelles : nous essayons d’être leur porte-parole auprès des décideurs et des collectivités locales qui grâce à nos taxes peuvent aussi offrir de nombreux équipements à leurs administrés.

Nos salariés peuvent avoir une vie quotidienne sur les sites plus facile s’ils y trouvent commerces et services à proximité et que les lieux de travail deviennent aussi des lieux de vie : nous recueillons toutes les informations sur les ressources locales et avons à cœur d’améliorer les échanges afin que nos entreprises apportent du travail et des richesses aux populations locales.

Il s’agit dans tous les cas d’échanges et nous avons comme ambition principale d’être le relais entre les uns et les autres, le moteur qui permet de connecter toutes les bonnes volontés et de construire ensemble un quotidien à la mesure et au service de l’homme.

 

Qui sommes-nous ?

De la création aux objectifs

L'Association "Groupement des Industriels de la Haute Vallée de l'Arc" existe depuis 1994...

Elle a été créée à l'initiative des membres du groupement foncier ASPLIR qui regroupe depuis plus de 55 ans les propriétaires du Lotissement Industriel de Peynier Rousset. Lotissement constitué par les Houillères sur un ancien puits de mine qui avait été inondé en 1917. 

Depuis lors, notre zone a connu bien des mutations et la reconversion n'est pas encore terminée.

en quelques dates

1961 

Arrêté préfectoral pour la création d’une zone industrielle sur le site de Peynier / Rousset. 

1963 

Création de l’Association Syndicale des Propriétaires du Lotissement Industriel de Peynier / Rousset. (A.S.P.L.I.R.) 

1994 

Création du Groupement des Industries de la Haute Vallée de l’Arc. (G.I.H.V.A.) 

HISTORIQUE DES SITES

De la mine

Comment une décision purement interne aux Houillères du Bassin de Provence, et dictée par la conjoncture, devient - elle une opération d’expansion régionale ?

C’est ainsi que l’on peut définir en quelques mots, la création, puis le développement de la zone industrielle de Peynier Rousset. A l’occasion du 50èmr anniversaire de la zone, en 2011,  nous avons fait écrire par 3 historiens l’histoire de ce site. La couverture de ce livre illustre cette rubrique, il est disponible au soège de l’Association.

Même s’il y avait des bâtiments industriels avant, l’histoire  de la zone remonte à la fin des années 50.

Devant la récession charbonnière qui déjà s’amorçait et suite à la modernisation de l’exploitation et à sa concentration sur GARDANNE MEYREUIL, les Houillères du Bassin de Provence se trouvaient devant un sureffectif d’environ 400 mineurs. 

LA MICROELECTRONIQUE

Donnons plutôt la parole à ceux que nous avons coutume d'appeler "les deux gros".

LES AUTRES ACTIVITÉS

Le règlement de copropriété établi à la création du Lotissement Industriel de Rousset limitait les activités autorisées à 3 secteurs : l’industrie, le service à l’industrie et ce qu’on appelait alors les " plates formes de stockage ". Ce règlement reste en vigueur pour les propriétaires des lots inclus dans ce lotissement, ils sont regroupés au sein d’une association syndicale (loi 1865) ASPLIR. La mairie de Rousset  a souhaité conserver la vocation industrielle du site, ce qui encore maintenant en fait le 1er seul  vrai site industriel où les entreprises peuvent travailler sans crainte d’un voisinage inapproprié qui un jour ou l’autre trouvera qu’il y a trop de bruit, trop de camions etc…

Bien avant la micro-électronique, d’autres secteurs d’activités se sont développés profitant d’une situation géographique privilégiée.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et l'utilisation de Google Analytics.
Aucune information ne sera utilisée à des fins commerciales.
Je refuse J'accepte